Bonjour l'Avis !

  • Création et interprétationLinda Hecquet
  • Mise en scene et CoécritureRaymond Peyramaure
  • Durée1h

Le Spectacle

Entre clown et théâtre, entre satire et parabole, Bonjour l'Avis ! nous entraîne dans le délire de Prune, un ptit bout d'femme qui flirte avec la réalité mais pas plus. La réalité, ça fait trop peur! Alors elle nous la montre à l'envers, avec sa logique qui 'détourne' en rond. Dans son monde, les grenouilles ne valent pas mieux que les tortues, et pourtant les carapaces, ça la connaît! Coincée dans la sienne, elle voit des choses qui nous échappent sans qu'on s'en doute, et les doutes aussi ça la connaît! Avec elle, on embarque sur des montagnes russes: on passe de l'angoisse à l'exaltation, de la révolte à la tendresse, de la cruauté à la naïveté... Elle est décalée, et ça nous recale!

Présentation

Dario Fo dans Le gai savoir de l'Acteur « De nos jours, le clown est devenu un personnage destiné à amuser les enfants : il est synonyme de puérilité bêtasse, de candeur pour cartes de Noël, de sentimentalisme. Le clown a perdu son antique pouvoir de provocation, son engagement moral et politique. En d'autres temps, le clown a su exprimer la satire de la violence et de la cruauté, la condamnation de l'hypocrisie et de l'injustice. »

En ce sens, Bonjour l'Avis effectue un retour aux sources car il se pose en miroir de la société et en dénonce quelques-uns des maux.

Mais c'est aussi une plongée dans les profondeurs de l’âme, que les doutes et les frustrations ont menée jusqu’à la névrose.

Prune est une vieille fille avec plein de petites manies, dont l’éducation stricte l’a enfermée dans des carcans. De fait, elle est complètement coincée, constamment dans l’angoisse et le doute. Elle s’arrête sur des choses à côté desquelles tout le monde passe. Et si elle arrive à se dégager de cet enfermement, elle continue néanmoins à tourner en rond dans sa tête. On se rend bien compte que si elle raisonne sainement, elle n’en devient pas pour autant saine d’esprit !

Prune nous livre sa vision particulière du monde, à travers un discours déraisonnablement logique, tour à tour acerbe, drôle, dérangeant et émouvant.

Ils en parlent

« (...) une satire contemporaine à l'humour grinçant interprétée avec beaucoup de sincérité »
(Officiel des Loisirs, 26/04/08)

« (...) Linda Hecquet, drôle et attendrissante dans son numéro de grande fille dégingandée qui n'en peut plus d'attendre. (...) prestation de grande qualité, des textes qui font mouche, plein d'humour parfois grinçant, toujours percutant, qui ont beaucoup touché la sensibilité du public. »
(La Nouvelle République du Centre-Ouest 05/04/07)

«(...) travaille avec son émotion et bouscule la société »
(La Renaissance, 04/04/07)

« Elle est belle en scène... dégageant tour à tour et en une fraction de seconde toutes les émotions qui font la richesse des grands artistes et la faiblesse des êtres! Ses propos sont nos pensées, nos angoissses à tous... mais elle, elle nous fait rire des premières fois, meme de la mort! Alors sortez de la carapace ou du carcan qui vous bloque devant la télé (vous comprendrez!) et venez écouter et puis parler (vous comprendrez!) avec cette artiste... elle en vaut vraiment la peine! »
(Théâtre de l'Impasse)

Conditions techniques

Durée : 1h

Plateau minimum : 3m x 3m x 3m

Régie son: lecteur CD

Eclairage: pleins feux